Archives de l’auteur : Marion Uhle

La violence féminine

Lors d’une recherche des termes ‘femme’ ou ‘féminin’ dans le Dictionnaire de la violence (2011), il est indiqué de chercher sous ‘couple’, ‘patriarchat’ ou ‘viol’. Dans les définitions de tous les trois termes, la violence féminine n’est pas considérée, et ainsi pas envisagée. Cela renvoie effectivement à l’approche selon laquelle les femmes sont les victimes, les hommes les auteurs. Mais des études plutôt récentes se sont penchées sur la question de la violence féminine et elles ont révélé que cette violence existe et qu’elle a aussi existé dans le passé. En effet, si la violence des femmes est restée longtemps ignorée, elle constitue aujourd’hui un objet de recherche en pleine expansion. On peut ainsi observer des recherches autour de la criminelle, la délinquante, la sorcière, la soldate, la révolutionnaire, la terroriste, la cheffe de gang, pour n’en mentionner que quelques unes : ces figures sombres du féminin sont en effet sorties de l’ombre historiographique dans laquelle elles étaient cachées. Il devient ainsi important aujourd’hui d’évoquer la violence féminine lorsque l’on parle de violence.

Comment peut-on aujourd’hui penser la violence des femmes ? Tout d’abord, je souhaiterais faire un point sur les recherches menées sur l’histoire de la violence féminine et les mettre en lien avec la théorie socio-constructiviste du genre avant de me pencher plus particulièrement sur la violence des femmes dans l’espace privé et notamment dans le couple. Continuer la lecture